Budget 2018

Faits saillants budget 2018

 

Budget 2018 – Les faits saillants 

 

Croissance

Le budget 2018 de la Ville de La Pocatière, au chapitre des revenus et dépenses, sera de 8 512 240 $, en faible décroissance de 0.01 % par rapport à l’exercice budgétaire 2017, un effort appréciable compte tenu des nombreuses obligations que sont les nôtres, de la perte récurrente de revenu imposée par le gouvernement et le maintien de la qualité des services offerts à notre population.

 

Taxes foncières

Le taux de la taxe foncière générale pour le résidentiel augmente de 0,01 $ sur le 100 $ d’évaluation pour s’établir à 0.95 $/100 $ d’évaluation comparativement à 0.94 $/100 $ d’évaluation en 2017. En ce qui concerne le taux de la taxe foncière sur les immeubles non résidentiels, il passe de 1,45 $/100 $ d’évaluation à 1,44 $/100 $ d’évaluation.

 

Taxes spéciales

Nous ne prévoyons aucun changement au niveau des taxes spéciales reliées aux emprunts effectués pour le développement domiciliaire, les véhicules municipaux, pour le Centre Bombardier et les bâtiments municipaux. Globalement, les taxes spéciales demeurent stables à 0.185 $/100 $.

 

Taxes de services (eau, égout, matières résiduelles et usine de filtration)

Pour équilibrer son budget, la Ville annonce une hausse de la taxe de service relative à l’usine de filtration qui passe de 30 $ à 40 $. Les taxes de service relatives à l’égout ainsi qu’aux matières résiduelles autres que résidentielles sont maintenues au mêmes taux qu’en 2017, soit 148 $ et 180 $. Les taxes de service relatives aux matières résiduelles résidentielles ainsi qu’à l’eau ont quant à elles diminuées. Elles passent respectivement de 170 $ à 165 $ et de 185 $ à 178 $.

 

En résumé

Parmi les principales charges financières pouvant expliquer le budget 2018 et les taux de taxes établis, on note la croissance de la quote-part versée à la Sûreté du Québec.  La Ville de La Pocatière bénéficie d’une importante diminution des frais de financement relatifs aux emprunts à long terme, ce qui lui permet de maintenir une stabilité au niveau du compte de taxes des contribuables.

De plus, la Ville peut compter cette année sur une nouvelle source de revenu provenant des parcs éoliens.

 

Pourcentage du budget consacré à la dette

La part du budget consacrée au remboursement de la dette s’établit à 11.11 %, comparativement à 11.39 % en 2017.

 

Plan triennal d’immobilisations

Le plan triennal d’immobilisations prévoit des investissements totaux de 4 174 450 $ pour les années 2018, 2019 et 2020. En 2018 seulement, nous prévoyons un montant de 2 744 450 $ qui sera principalement consacré à des travaux sur les infrastructures d’aqueduc et d’égout sur la base des priorités établies au plan d’intervention et à des aménagements aux infrastructures et espaces récréatifs. Des montants seront aussi consacrés à des travaux de voirie, à l’achat d’un véhicule pour les Services techniques et des travaux d’amélioration à certains bâtiments municipaux. Évidemment, les coûts totaux des projets présentés ici ne prennent pas en compte les subventions à recevoir de même que les sommes remboursées à la Ville en vertu de l’entente municipale incendie.

 

Conclusion

La Ville de La Pocatière est fière de vous présenter un budget 2018 qui prend en compte la démarche de planification stratégique qui s’amorce. Il a été réalisé avec rigueur et professionnalisme. Permettez-moi de remercier chaleureusement tous les membres de l’équipe municipale qui ont grandement contribué, par leur expertise et leur dévouement, à la préparation de ce budget.

 

La Ville de La Pocatière entreprend donc l’année 2018 avec un budget équilibré et répondant à ses engagements et obligations.