Parcs et infrastructures

La division des parcs et infrastructures assure la gestion de la préparation et l’entretien des biens mobiliers et immobiliers appartenant à la Ville et/ou acquis par protocole d’entente ou appartenant à l’un de ses partenaires légaux.

De plus, cette division est responsable des activités municipales entourant l’aménagement paysager des sites municipaux et leur entretien. 

Joindre les personnes responsables

 

Usine de filtration d'eau potable

L'usine de filtration d'eau potable construite en 2005, dont les installations sont à la fine pointe de la technologie, est située au 106, route Sainte-Anne/Saint-Onésime.

La ville de La Pocatière a inauguré son usine de filtration d'eau potable le 9 septembre 2005. Construite au coût de près de 4,4 m $, l'usine est en opération depuis le 16 mai 2005. La ville a reçu un soutien financier de 50% de la part du gouvernement provincial, dans le cadre du programme infrastructure-Québec, pour ce projet.

La nouvelle usine est également bénéfique pour les citoyens du 3e Rang Ouest de la paroisse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière grâce aux investissements financiers consentis pour l'établissement de pompes et d'une génératrice.

Alimentée par de l'eau de surface, provenant de trois sources d'approvisionnement en eau potable. En effet, l'usine de filtration est alimentée par la rivière Saint-Jean, le lac Italien et le lac Bourgelas. L'eau est d'abord filtrée, chlorée et emmagasinée dans deux réservoirs souterrains contenant 5 millions de litres. Elle devient presqu'exempte de thrialométhanes. On utilise plus de la moitié moins de chlore qu'auparavant et il n'y a presque plus de matière organique.

Cette importante infrastructure était devenue nécessaire dans notre ville pour améliorer la qualité de notre eau potable.

La compagnie Aquatech s'est vue confier la charge de l'entretien et l'opération de l'usine.

 

Usine de traitement des eaux usées

L'usine de traitement des eaux usées réalisée en 1991-1992, en opération depuis janvier 1992, et inaugurée le 31 octobre 1992, est située au 996, route 132 (avenue de la Grande-Anse).

Ce projet a été réalisé par la Ville de La Pocatière en collaboration avec le ministère de l'Environnement du Québec et la Société québécoise d'assainissement des eaux.

Réalisée aux coûts de 7 millions et subventionnée par le gouvernement du Québec à raison de 90 % des coûts, la mise en marche de cette usine de traitement met ainsi fin au déversement des eaux d'égouts sanitaires dans le fleuve Saint-Laurent. Désormais, grâce à une technique d'appoint, les eaux usées se retrouvent dans 4 bassins d'aération où elles sont traitées et rejetées par la suite au fleuve Saint-Laurent après que les effets polluants ont été complètement annihilés.

Nous avons opté pour un système d'étangs aérés comprenant trois bassins d'aération complète et un bassin de décantation avec aération partielle. Ce système, très populaire, possède les avantages d'être économique, adaptable aux débits variables et aux différents types de sols, relativement simple d'utilisation en plus d'être moins énergivore.