Historique

Les Pocatois et les Pocatoises doivent leur nom à François Pollet de la Combe-Pocatière, maréchal dans le régiment de Carignan, capitaine réformé.

Sa veuve, Marie-Anne Juchereau de Saint-Denys, se fait concéder la Seigneurie en 1672 et la désigne sous le nom de Seigneurie de la Grande-Anse. La municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pocatière voit le jour en 1845 suite à l'acte des municipalités et des chemins du Bas-Canada.

Le 1er janvier 1960, le village de Sainte-Anne se détache de la corporation municipale de Sainte-Anne-de-la-Pocatière. La corporation du village deviendra municipalité Ville de La Pocatière le 24 novembre 1961. Depuis l'obtention de son statut officiel de Ville, La Pocatière n'a cessé de progresser et d'offrir une qualité de services et de vie à ses citoyens. Premier pôle de services de la région du Kamouraska, La Pocatière rayonne sur un bassin démographique environnant de plus de 20 000 personnes.